Quand la colère fait tomber les masques

Etude de cas filmée

Vendredi 3 février 2012, par stan // Ressources

Au nom des l’ensemble des membres du comité d’ethicpedia, je tiens à saluer l’excellence de ce cas filmé, dont les usages seront nombreux auprès de publics variés.

Toutes nos félicitations à l’équipe, aux auteurs et institutions les soutenant pour cette très belle initiative et d’avoir osé en faire profiter la communauté avec une mise en ligne en accès libre.

Puisse une telle entreprise être imitée tant pas nos universités, que grandes écoles ou moins grandes, ainsi que les entreprises... par le biais des acteurs engagés au sein de la formation continue.

Ces retours d’expériences et les leçons que l’on peut en tirer, ne peuvent que nous permettre d’améliorer nos pratiques tant individuelles que collectives.

Public de l'avabt première du cas filmé - Quand la colère fait tomber les masques

Pour visionner le cas

Quand la colère fait tomber les masques, tel est le titre du cas pédagogique filmé que vous pourrez visionner en ligne ou télécharger à partir de cette page. Vous pouvez aussi en télécharger, en bas de cette page, la notice pédagogique ou le script seul.

Il s’agit d’un moyen métrage présentant le témoignage détaillé du principal acteur d’un conflit collectif de travail, le personnel se révoltant contre ce qu’il perçoit d’inhumain dans le management de la nouvelle direction.

Sonia Ricard est recrutée comme chef de produit par la filiale d’une multinationale de l’alimentation, une ancienne entreprise familiale, qui a conservé sa culture paternaliste. Mais voici que le groupe juge sa rentabilité insuffisante, renouvelle l’équipe de direction et amorce une restructuration. Le nouveau directeur marketing glace Sonia par son « masque souriant » mais le nouveau directeur général joue la proximité et gagne sa confiance. Pourtant, quelques mois plus tard, le DRH annonce à Sonia qu’elle va être licenciée, sans les ménagements qu’elle aurait désirés. Elle se sent trahie par ses chefs, la colère la gagne et elle profite d’un délai pour s’engager dans le syndicalisme. Cette décision suscite, chez ses chefs, de l’incompréhension et de la colère en retour. S’en suivront trois ans de combat acharné.

Le cas pédagogique filmé rassemble ainsi le retour d’expérience d’une personne blessée dans ses attentes de respect et de compassion. Il se concentre sur le moment de cette blessure, précisément l’évitement de la rencontre, ressentie comme une injustice interpersonnelle, au moment où une décision aux conséquences graves est annoncée (les théories du comportement organisationnel parlent d’effet Churchill). Il en esquisse les conséquences tant sur le plan personnel que collectif. Il suggère des pistes de solution.

Les auteurs en sont Philippe Jacquinot, Maître de conférences, Université d’Evry-Val d’Essonne, et Arnaud Pellissier-Tanon, Maître de conférences, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Le film a été réalisé par le service TICE de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, avec le soutien du l’université numérique thématique AUNEGE.

Une avant première a réuni, le mercredi 25 janvier 2012, enseignants, professionnels et spécialistes des TICe autour d’un débat sur la pertinence et l’usage de tels cas pédagogiques filmés.

Quand la colère fait tomber les masques - cours de Comportement Organisationnel