Expériences de Stanislas de Sainte Agathe

2002-2005 au temps de Génération entreprise - association loi de 1901 et après...

comme salarié de Génération Entreprise - Chargé de mission et projets de développements

Mercredi 12 septembre 2012, par stan // Qui sommes nous ?

Une expérience inoubliable.

Stanislas au 5 Villa Molitor 2002-2005 Université d'été - Personne et entreprise - Réussir ensemble GE - Travail et paresse - accueil badges Chargé de mission et projets de développement Génération Entreprise mars 2002 – juillet 2005 (3 ans 5 mois)

Generation_entreprise_Stanislas de Sainte Agathe

PDF - 935.2 ko
GE p3 archive newsletter journal Avril Mai 2002 Au coeur de l’entreprise - scan version papier

Génération Entreprise mars 2004 Mensonge et vérité dans l'entreprise Mission accomplie au delà des attentes.

Un doublement en trois ans du fichier participants ponctuellement ou régulièrement aux activités, soit de 800 à plus de 1600 contacts qualifiés. Bonne performance quand on connait la volatilité des contacts étudiants ou jeunes professionnels.

Il s’agissait au début en 2001 et 2002 comme bénévole, puis comme unique salarié de l’association fin 2002 d’assurer, en dépit des nombreux obstacles et contraintes - comme un sherpa permettant l’ascension de l’Everest - le bon fonctionnement des activités de sensibilisation, formation à la déontologie, l’éthique des affaire, le tout avec une équipe composite de bénévoles. Cette activité étant commandité et dirigée par les légionnaires du Christ... avec le père Rafaël Larocca.

D’où pour avancer, un délicat management d’équipe, de la communication, beaucoup de mise en œuvre d’évènementiel avec des conférences débats, des dîners débats, des séminaires, des congrès nationaux et universités d’été... Un dîner de Gala et autres évènements. La tenue d’un site internet et d’une newsletter. La prospection d’intervenants, etc.

La générosité de certains membres du board, d’entreprises et des bénévoles, font par exemple qu’en 2004, pour un coût approximatif de fonctionnement de 100 000€, ont eu lieu des projets qui auraient eu un coût deux à trois fois plus important en termes de coûts réels. Merci encore à toutes ces personnes pour ces moments inoubliables. Un exemple de partenaire fidèle et fiable pour le mobilier et décoration du diner de gala de l’association, l’entreprise Options

Diner de Gala janvier 2005 génération entreprise avec Christine Lagarde

Le bureau qui était 8 rue de Magellan 75008 Paris fut déplacé 5 Villa Molitor 75016 Paris, puis il fallut trouver un appartement, pour organiser des activités, réunions, petits déjeuners ou dîners de travail, ce qui fut fait au 19 rue du Colisée 75008 Paris.

Les conférences avaient un succès certain, ainsi au palais Chaillot Galliera que régulièrement la salle était comble, voir avec des personnes debout. L’équipe était alors enthousiaste, et l’association présentait bien, en dépit d’ambiguïtés gênantes.

Lorsque il nous fut annoncé brutalement et imposé un changement de lieu de conférence, déception de membres de l’équipe qui ont fortement protesté, mais avec un peu de diplomatie, le calme est revenu. Et l’on a fait avec, ça me compliquait la tache, mais j’étais là pour cela. Idem, régulièrement je parvins à sauver des conférences selon des thèmes, en trouvant en dernière minute des conférenciers bénévols et compétents. Le "réseau" n’était pas aussi fiable que l’on pouvait le supposer, bref, travail sous pression et sueurs froides.

Curieusement, au lieu de travailler a demeure dans cet appartement loué de plus de 100 m2, j’étais toujours basé au 5 villa Molitor 75016 Paris (travaillant sous "clôture religieuse masculine" ainsi les jeunes femmes contribuant à cette association n’avait pas accès à mon bureau...), et de fil en aiguille payé à m’occuper aussi de choses qui ne relevait plus du tout de l’objet et mission de l’association. Placé en situation d’emprise et de sujétion toxique ; je passe sur les injonctions contradictoires, les humiliations en privé, la culpabilisation affective, les ambiguïtés. L’absence de contrat de travail, précisant les missions, les taches,... et une collusion explicite ou tacite des personnes de mon environnement, au fil du temps font que ma situation était devenue un enfer diabolique, un étouffoir. Cela m’a permis de travailler ma patience et mon endurance jusqu’à mes limites, mais je voulais partir. La "mission" avant tout et éviter que des membres de l’équipe ne se découragent, aussi autant que ce soit moi qui fasse une large partie du travail ingrat et reste plutôt dans les coulisses, aux bénévoles la joie d’être sur la scène, d’autant plus que des invités, conférenciers étaient prestigieux.

La leçon que j’en ai tiré est qu’il y a parfois des dirigeants toxiques et des cultures/systèmes toxiques selon la configuration - implacables et sans aucuns scrupules - qui sous des atours les plus attrayant peuvent se révéler des traquenards et où il vaut mieux ne pas s’y faire piéger. Mais cela arrive, il faut faire avec, tenir si possible et si il n’y a pas d’autre solution, s’en aller. N’en faisons pas une règle générale, la configuration dans laquelle je m’étais trouvé était pour le moins particulière et exceptionnelle. et ce type d’expérience peu de personnes ont l’occasion d’y passer, et c’est tant mieux. Les leçons que l’on en retire n’en valent que mieux. Voir aussi le document publié par http://www.eveques.qc.ca/ - Violence et harcèlement en 2009 .

Stanislas de Sainte Agathe - équipe Génération entreprise et membres du board.

Pour donner une petite idée des réalisations menées pendant cette période, voici un scan du dossier qui présentait alors ces activités.

PDF - 1.1 Mo
Stanislas 2002-2005 et les réalisations Génération Entreprise

PDF - 2.7 Mo
Congrès national - Travail & Paresse - mars 2005 avec Xavier Fontannet

PDF - 226.8 ko
Personne et entreprise, comment reussir ensemble - Univ été juillet 2005 -Stanislas de Sainte Agathe

Deuxième trimestre 2005 lors d’un dîner du board, le Père Rafael annonce "J’ai décidé de me séparer de Stanislas", sans donner de commentaires, et aucun n’a osé demander plus d’explications, difficile pour le Père Rafael d’en donner les véritables raisons, j’étais malheureusement devenu un témoin gênant, en ayant trop vu coté cuisines, la bête à abattre, une chose à éliminer, car je n’étais plus trop docile face a ses débordements, manipulations et abus de pouvoirs caractérisés, le prétexte qui sauvait la face "un motif économique"... L’association ne fonctionnait pas depuis longtemps comme elle aurait pu et dû fonctionner constat fait à mon corps défendant. Dire que j’avais acheté dès mon arrivée le Francis Lefebvre associations et qu’il m’a été ôté des mains et a disparu de mon bureau pour ne pas y revenir. (sic !) Le système quelque part était alors paradoxalement en pleine dérive sectaire caractérisée et j’en avais fait les frais.

Et j’ai tenu, dévoué bien au delà du préavis légal mon poste pour que puisse avoir lieu l’université d’été de juillet avec Christine Lagarde.

Après mon départ fin juillet 2005, l’équipe a été renouvelée et reconfigurée, et poursuivit donc ces activités à un rythme moindre, avant de reprendre son élan, et l’association Génération entreprise qui avait déposé son nom comme marque à l’INPI - chose étrange pour cela, il fut fait appel à un juriste venu d’Espagne un certain D. Gerardo Cinelli. Puis l’association se muât quelques années après en Valeurs d’avenir.

PDF - 90.6 ko
Génération Entreprise devient Valeurs d’Avenir_28 janvier gala2008

Pour éclairer la situation dans laquelle je me trouvais et qui correspondait à une dérive sectaire. Voir cette vidéo interview de Marie-France Hirigoyen

Preuve en était la superbe opération de désinformation lorsque le père Rafael, s’est occupé de faire publier en France l’ouvrage interview de leur fondateur "Ma vie c’est le Christ", et d’en avoir un stock conséquent à l’appartement du Colisée, les tristes révélations subséquentes sur la vie du fondateur prouvent oh combien c’était une opération d’une monstrueuse hypocrisie, une satanée propagande !.

Pour ma part, la conséquence à laquelle je ne m’attendait pas d’être passé ainsi aux oubliettes, sacrifié à un poste "sacrificiel" et servit de fusible, c’est que cela a saboté ma recherche d’emploi et concomitamment d’en être blessé au point d’en faire une grave dépression, et j’étais là avec une sorte de stress post-traumatique, de fait incapable de reprendre un travail, tant aussi ma confiance avait pu être ébranlée. J’étais écœuré de voir qu’il soit possible d’agir ainsi en toute impunité et continuer à parader. Le board cautionnait-il tout cela ? Une association censée sensibiliser, former à l’éthique, quel paradoxe ! J’ai même proposé par la suite en 2009 de rencontrer le board afin qu’en se réunissant il puisse en être fait un retour d’expérience et tenter de comprendre comment et pourquoi cela avait pu se produire. Cela ne m’a pas été accordé.

& cela m’a donné l’occasion de reprendre des cours du soir au CNAM au sein de la chaire qui est devenu celle des métiers de la formation et j’ai pu alors décrypter ex-post des situations que j’avais rencontré. & Je continuai mon petit bonhomme de chemin en lançant le site www.doctrinesocialeeglise.org fin 2005 et début 2008 je poursuivais mon action en fondant ce site www.ethicpedia.org m’intéressant au questions de leadership, d’éthique et de ressources en vue de formation, etc.

Aujourd’hui, en septembre 2012, j’apprends que les occupants du 5 villa Molitor quittent ce lieu chargé de souvenirs et vont être hébergé ailleurs --- À partir de la rentrée la communauté des légionnaires du Christ de Paris déménage. Elle quitte son lieu de vie actuel et est accueillie provisoirement dans une partie du presbytère d’une paroisse parisienne. ---

PDF - 158.3 ko
Génération entreprise, courte présentation 2004
PDF - 935.2 ko
GE p3 archive newsletter journal Avril Mai 2002 Au coeur de l’entreprise - scan version papier

Congrès Vérité et mensonge dans l'entreprise avec Patrick LeLay TF1 et Guillaume Roquette

2009 lettre Hector Guerra Stan - remerciements tardifs sans réparation des torts

Père Rafael Larocca à un congrès de Generation entreprise

JPEG - 22.8 ko
Dévotion mauvaises actions

Et fort heureusement d’autres prennent le relais, tel cet exemple Acteurs d’Avenir

Acteurs d'Avenir

Congrès national - Travail & Paresse - mars 2005 avec Xavier Fontannet - bulletin reponse

Epilogue 2014 :

Visiter le site pastorale nouvelles croyances et dérives sectaires de la Sarthe PNCDS72

La soirée du 24 septembre 2014 par le P. Dominique Auzenet

VIE EN ÉGLISE ET EMPRISES SECTAIRES

Comment savoir si une communauté d’Église est marquée par l’emprise sectaire ? Quatre critères de discernement : le culte de la personnalité ; la coupure avec l’extérieur ; la manipulation ; l’incohérence de la vie (selon la grille mise au point par Sr Chantal Sorlin). Réflexions complémentaires du P. Auzenet.

- télécharger le texte de la conférence en PDF

- télécharger les réflexions complémentaires PDF

- Télécharger-écouter la conférence (1h20)

PDF - 302.5 ko
2014 Eglise et emprise sectaire
PDF - 98.4 ko
2014 Eglise et emprise sectaire réflexions complémentaires

- Voir le documentaire Légionnaires du Christ : un scandale au Vatican Ajouté sur youtube le 31 juil. 2014

En 1941, Marcial Maciel, un prêtre mexicain, crée une communauté religieuse qui a pour but de former des prêtres et de faire connaître Jésus au plus grand nombre. Sa congrégation prend le nom de « Légion du Christ » et devient influente au Vatican. En 2008, lorsque Marcial Maciel décède, la face cachée de la Légion apparaît au grand jour : des séminaristes l’accusent de viol, il avait trois femmes, des enfants et était dépendant à la morphine. Que savait l’Église des agissements du fondateur des Légionnaires du Christ ? Bernard Nicolas et Linda Salas Vega enquêtent sur l’un des plus gros scandales qui secouent actuellement le Saint-Siège.

Documentaire publié sur You Tube avec l’aimable autorisation de Bernard Nicolas.

& visiter le site L’envers du décor

Ainsi que le site Gamaliel 21

Avec notamment :

- n°17 Septembre 2013 Black metak norvégien - Légionnaires du Christ

PDF - 1.2 Mo
Nouvelles de Gamaliel21 n°17

- n°18 Décembre 2013 Lettre de Mgr Pontier

PDF - 1.1 Mo
Nouvellles de Gamaliel21 n°18

- n°20 Juin 2014 Dérives sectaires à l’intérieur même d’institutions d’Église

PDF - 475.6 ko
N ouvelles de Gamaliel21 n°20

L'affaire Maciel le diable au Vatican

http://www.albin-michel.fr/ouvrages...

De l’emprise à la liberté : dérives sectaires au sein de l’Eglise : témoignages et réflexions