La vertu : tel était le thème de la journée d’étude organisée le 12 décembre 2007 à l’ASMP

à écouter sur Canal Académie

Vendredi 19 septembre 2008, par stan // Vu pour vous

La vertu : tel était le thème de la journée d’étude organisée le 12 décembre 2007 à l’Académie des sciences morales et politiques à l’initiative du Centre de Recherches en Théorie générale du Droit.

Sur Canal Académie

Les dangers de la vertu totalitaire par Philippe Malaurie, professeur émérite de l’Université Panthéon-Assas La vertu : tel était le thème de la journée d’étude organisée le 12 décembre 2007 à l’Académie des sciences morales et politiques à l’initiative du Centre de Recherches en Théorie générale du Droit. Plusieurs académiciens et juristes sont intervenus. Voici l’intervention de Philippe Malaurie : il souligne les dangers des excès de vertu, vantant les mérites de "la voie moyenne" entre les vertueux et les médiocres. dimanche 6 janvier 2008 par Hélène Renard - réf. COL342

La vertu, discussion incessante des auteurs grecs par Jacqueline de Romilly, de l’Académie française La vertu : tel était le thème de la journée d’étude organisée le 12 décembre 2007 à l’Académie des sciences morales et politiques à l’initiative du Centre de Recherches en Théorie générale du Droit. Plusieurs académiciens et juristes sont intervenus. Voici l’intervention de Jacqueline de Romilly qui explique que la Grèce antique n’a jamais cessé de s’interroger sur la vertu. dimanche 6 janvier 2008 par Hélène Renard - réf. COL324

L’Académie française salue toujours la vertu ! par Hélène Carrère d’Encausse, Secrétaire Perpétuel de l’Académie française La vertu : tel était le thème de la journée d’étude organisée à l’Académie des sciences morales et politiques à l’initiative du Centre de Recherches en Théorie générale du Droit. Plusieurs académiciens et juristes sont intervenus. Voici l’intervention d’Hélène Carrère d’Encausse, Secrétaire perpétuel de l’Académie française qui raconte pourquoi et comment l’Académie est impliquée dans la défense de la vertu ! dimanche 6 janvier 2008 par Hélène Renard - réf. COL338

Les morales de la vertu, de l’antique à la chrétienne par Bertrand Saint-Sernin, de l’Académie des sciences morales et politiques La vertu : tel était le thème de la journée d’étude organisée le 12 décembre 2007 à l’Académie des sciences morales et politiques à l’initiative du Centre de Recherches en Théorie générale du Droit. Plusieurs académiciens et juristes sont intervenus. voici l’intervention de Bertrand Saint-Sernin, de l’Académie des sciences morales et politiques, philosophe des sciences et Théorie de la connaissance. Il établit une comparaison entre les conceptions antiques de la vertu, celle d’Aristote ou de Platon, et les conceptions chrétiennes, celle de saint Augustin entre autres. dimanche 6 janvier 2008 par Hélène Renard - réf. COL339

La vertu entre le libertinage et la Terreur par Jean Tulard, de l’Académie des sciences morales et politiques La vertu : tel était le thème de la journée d’étude organisée le 12 décembre 2007 à l’Académie des sciences morales et politiques à l’initiative du Centre de Recherches en Théorie générale du Droit. Plusieurs académiciens et juristes sont intervenus. Voici l’intervention de l’historien Jean Tulard, de l’Académie des sciences morales et politiques, qui évoque la vertu à l’époque révolutionnaire, bafouée par les libertins, encensée par Robespierre puis renversée par les fripons ! dimanche 6 janvier 2008 par Hélène Renard - réf. COL340

La vertu des hommes du droit selon le chancelier d’Aguesseau par Maître Jean-Luc Chartier La vertu : tel était le thème de la journée d’étude organisée le 12 décembre 2007 à l’Académie des sciences morales et politiques à l’initiative du Centre de Recherches en Théorie générale du Droit. Plusieurs académiciens et juristes sont intervenus. Voici l’intervention de l’avocat historien du droit Jean-Luc Chartier : il évoque la figure vertueuse du Chancelier d’Aguesseau et sa conception de la vertu pour les avocats et magistrats. dimanche 6 janvier 2008 par Hélène Renard - réf. COL341

François Cheng : la vertu selon la culture chinoise discours sur la vertu de la séance solennelle de rentrée 2007 de l’Académie française François Cheng s’est prêté, comme le veut la tradition depuis trois siècles, au discours sur la vertu, lors de la séance de rentrée solennelle de l’Académie française 2007. Il évoque les quatre plantes célébrées par les lettrés chinois, et rappelle que le mot vertu en chinois signifie un agir efficace. dimanche 3 février 2008 par Hélène Renard - réf. COU312

Discours sur la vertu par Pierre Nora séance publique solennelle 2006 de l’Académie française Le discours sur la vertu, exercice traditionnel prononcé chaque année sous la Coupole, a été, pour 2006, confié à l’académicien Pierre Nora, de l’Académie française. dimanche 22 avril 2007 par Hélène Renard - réf. COU209

Et pour conclure, laissons nous provoquer par cette prière de Saint François d’Assise.

Salutation des vertus

Thomas de Celano atteste l’authenticité de cet écrit dont il transcrit intégralement la phrase initiale. Peut-être, avons-nous ici une sorte de "compliment à la sainte Vierge", et donc un témoignage de la piété mariale de saint François. Hymne à mi-chemin entre prière et poésie, c’est en tout cas une expression de la mentalité "courtoise" bien médiévale. On peut lui assigner quelques attaches avec le poète Prudence ou saint Bernard de Clairvaux.

1 Salut, reine Sagesse, que le Seigneur te garde, avec ta soeur, sainte et pure Simplicité.

2 Dame, sainte Pauvreté, que le Seigneur te garde, avec ta soeur, sainte Humilité.

3 Dame, sainte Charité, que le Seigneur te garde, avec ta soeur, sainte Obéissance.

4 Vous toutes, saintes Vertus, que le Seigneur vous garde, avec ta soeur, lui, de qui, vous procédez et venez.

5 Nul homme en ce monde, si d’abord, il ne meurt, ne peut posséder une seule d’entre vous.

6 Qui possède l’une et ne blesse pas les autres, il les possède tous.

7 Qui blesse l’une les blesse toutes et n’en possède aucune.

8 Chacune d’elles met en déroute les vices et les péchés.

9 Sainte Sagesse confond Satan et toutes ses malices.

10 Pure et sainte Simplicité confond toute sagesse de ce monde et toute sagesse de la chair.

11 Sainte Pauvreté confond cupidité, avarice, et les soucis matériels de ce monde.

12 Sainte Humilité confond l’orgueil et tous les vaniteux de ce monde.

13 Sainte Charité confond toutes les tentations, qu’elles viennent du diable ou de la chair, et toutes les craintes égoïstes.

14 Sainte Obéissance confond toute volonté propre et tout charnel attachement, et toute charnelle obstination.

15 C’est elle qui tient le corps mortifié pour qu’il obéisse à l’esprit, pour qu’il obéisse à son frère.

16 C’est elle qui rend l’homme docile et soumis à n’importe quel homme de ce monde,

17 et non seulement aux hommes, mais aux bêtes et aux fauves eux-mêmes,

18 les laissant disposer de lui comme ils le veulent, autant que d’en-haut leur permet le Seigneur.