Apport de la clinique du travail à l’anthropologie psychanalytique du sens moral : Vers une théorie psychanalytique de l’action

Thèse de Christophe Demaegdt - CNAM

Samedi 8 décembre 2012, par stan // Vu pour vous

Une approche intéressante et complémentaire de celle apportées par la philosophie morale.

Une lecture tout aussi profitable, que celle des travaux de Christophe Dejours, tout comme son livre la Souffrance au travail est à méditer longuement.

sUSPENSSION DU SENS MORAL AU TRAVAIL

Résumé :

L’enjeu principal de cette recherche est de questionner ce que l’analyse psychodynamique du travail peut apporter à l’anthropologie psychanalytique du sens moral. Une explicitation des références doctrinales est un préalable nécessaire pour discuter la façon dont la psychanalyse et la psychodynamique du travail conçoivent les réquisits du sens moral. La démarche clinique et critique adoptée au cours de cette thèse tend conjointement à décrire et comprendre l’expérience vécue des sujets rencontrés, et à discuter les constructions métapsychologiques censées rendre compte de cette même expérience. Selon notre point de vue, la psychodynamique du travail apporte des éléments de discussion essentiels, et pourtant insuffisamment pris en compte par la psychanalyse, pour élucider les conditions de construction et de suspension du sens moral. Nous développerons l’idée qu’en sus d’une théorie du corps affecté dans le rapport au réel, une anthropologie du sens moral ne peut se passer d’une théorie du travail.

En ligne sur Tel -archives

Texte téléchargeable

tel-00742986, version 1 http://tel.archives-ouvertes.fr/tel... oai:tel.archives-ouvertes.fr:tel-00742986 Contributeur : ABES STAR Soumis le : Mercredi 17 Octobre 2012, 17:47:44 Dernière modification le : Jeudi 18 Octobre 2012, 11:23:01