à revisiter encore et encore

Histoire de la science politique dans ses rapports avec la morale

Paul Janet - 1872 - 2 volumes

Lundi 22 avril 2013, par stan // Ressources

Des ouvrages classiques pour réfléchir au monde d’aujourd’hui...

Paul Janet est un auteur à relire avec profit, notamment - Histoire de la science politique dans ses rapports avec la morale - tout en le remettant dans son contexte historique, et pour le confronter aux contemporains...

Pour les curieux et apprentis philosophes, ses œuvres sont accessibles via Google livres, Gallica.bnf.fr ou Archive.org

Idem avec quantité d’autres œuvres avec Jules Payot, Léon Ollé-Laprune, etc.

paul Janet

Fiche wikipedia de Paul Janet

Exemple avec La morale (1921)

Autres exemples avec Histoire de la science politique dans ses rapports avec la morale en 2 volumes

Autre exemple avec De la certitude morale par Léon Ollé-Laprune

Autre exemple avec La morale à l’école de jules Payot

Etc...

[....] Le danger de la démocratie, en mettant le pouvoir aux mains du plus grand nombre, de ceux qui vivent presque au jour le jour, est la substitution de l’intérêt personnel, immédiat et matériel, au bien général et plus ou moins lointain, surtout d’ordre spirituel. Placez directement entre ces deux intérêts la masse des hommes, à plus forte raison celle des enfants ou des jeunes gens, et vous êtes sûr que l’utilité générale sera sacrifiée à l’utilité particulière. Tout l’art de la politique consiste à éviter ce conflit, à séparer les deux intérêts, à leur assigner des sphères qui, autant qu’il est possible, ne se coupent pas. Si, par exemple, le pouvoir électoral, qui est une fonction en vue du bien universel, se trouve organisé de telle nranière qu’il doive devenir un instrument d’intérêt particulier, local ou même personnel, vous préparez du même coup l’abaissement de l’esprit français. De même, si vous organisez ou plutôt désorganisez l’instruction de manière à mettre en conflit immédiat, et pour les parents et pour les enfants, l’avantage personnel et la culture nationale, vous aboutirez à la corruption de l’enseignement comme vous avez abouti à la corruption du suffrage.[....] Extrait de l’introduction de "Les etudes classiques et la démocratie" par Alfred Fouilléé - 1898