Hermès (Paris.1988) [ISSN 0767-9513], 1988, N° 1 ; p. 160-182

Le problème de la fondation de la morale et l’« éthique du pouvoir » : l’exemple de Karl-Otto Apel

par LELLOUCHE, Raphaël

Vendredi 19 septembre 2008, par stan // Articles & Commentaires

Titre : Le problème de la fondation de la morale et l’« éthique du pouvoir » : l’exemple de Karl-Otto Apel Auteurs : LELLOUCHE, Raphaël Date de Publication : 1988 Editeur : CNRS Editions, Paris (FRA) Citation : Hermès (Paris.1988) [ISSN 0767-9513], 1988, N° 1 ; p. 160-182

Télécharger l’article

Résumé : A une époque où la responsabilité morale de l’humanité est mondialisée par les conséquences technologiques de la science, une éthique universelle devrait aujourd’hui pouvoir trouver son principe dans les présuppositions nécessaires du discours argumentatif. Ainsi n’est-ce plus aux maximes de la volonté solitaire, mais à un « a priori de la communauté de communication » que se réfère le principe moral d’universalisation, auquel remonte K.-O. Apel dans sa tentative de fonder philosophiquement une éthique de la responsabilité.

URI : http://hdl.handle.net/2042/15557 Dans les Collections : HERMÈS - Numéro 1