thèse de théologie Université de Strasbourg (11/06/2013), Simon Knaebel (Dir.)

La culture comme religion : l’interprétation postmoderne de la relation entre la culture et la religion

Wojciech Niemczewsk

Jeudi 11 septembre 2014, par stan // Ressources

Pour comprendre nos contemporains et se préparer à développer ses capacités au management interculturel !

La culture comme religion : l'interpretation postmoderne de la relation entre la culture et la religion

La culture comme religion : l’interprétation postmoderne de la relation entre la culture et la religion vgia le sit TEL des thèses en ligne

Résumé : La postmodernité influence le rapport entre la religion et la culture. Elle y introduit des notions comme : l’affaiblissement des notions, la fluidité du monde et la discontinuité du discours. Les définitions modifiées de la culture et de la religion justifient la question centrale de la thèse : est-il possible que la culture absorbe la religion et crée une religion de la culture ? Ces définitions permettent de comprendre comment la postmodernité rejette l’idée de la transcendance et réduit le religieux au culturel. La postmodernité crée ainsi une situation favorable au rejet de la pensée classique et provoque l’émergence de la religion de la culture dont le Nouvel Age, le nouveau paganisme, la spiritualité athée et les nouveaux pop-cultes sont les manifestations. La religion de la culture se base sur l’anthropologie modifiée par le mobilisme, le relativisme et les recherches spirituelles en dehors des institutions. Cette religion est donc une religion sans Dieu, sans révélation surnaturelle, sans ligne historique et sans institution. Elle propose une mystique nouvelle et devient un défi pour les grandes religions historiques auxquelles elle s’oppose.

Télécharger la thèse via le site TEL archives ouvertes