Par Aunege

Pris au piège d’un jeu obscur - Etude de cas filmée sur les conflits interpersonnels en entreprise

Scénario : Jacques C. Renaud Müller Arnaud Pelissier-Tanon

Jeudi 11 juin 2009, par stan // Banque de Cas - situations à étudier

Le cas ci-après offre de nombreuses clefs de decryptage.

Jacques C. le héros de cette pénible histoire à pü trouver la force et l’aide nécéssaire pour assurer sa légitime défense. Quelles leçons tirer de ce témoignage ?

Avons nous pensé qu’il y a aussi des malheureux piègés dans des situations organisationnelles abracadabrantes et inhumaines, des traquenards, vraies situations d’aliénation, de violence et de souffrance dont il est difficile de se dégager. Un triangle de karpman pervers, manipulateur, destructeur, dans les relations, avec des injonctions paradoxales fréquentes et aliénantes. Voilà une chose à laquelle réfléchir !

En matière de "violence organisationnelle", nous avons constatés des cas de harcèlements, persécutions, abus de pouvoirs, commis avec le sourire et l’amitié proclamée de la part d’un personnel encadrant, -au vu et au su d’amis de la cible, mais ali empêchés d’agir en vérité semble-t-il par "soumission à l’autorité"-, et voilà que pour se préserver, la cible se démet ou trouve le moyen d’être démise afin de quitter, fuire son travail "étouffoir" à n’importe quel prix, afin de stopper l’engrenage qui finnirait de l’aliéner.

Songeons que, quand de telles situations se sont produites, une façon d’exercer "réparation", au delà de la simple justice, et désamorcer les blessures collectives une solition possible est d’organiser un groupe de communication non violente où l’animateur réunit les acteurs qui par action ou omission ont co-participé à la tragédie, afin de libérer la parole, mettre à jour les mécanismes, jeux d’acteurs, exprimer les sentiments, motivations et attentes, comprendre ce qui et comment celà s’est passé, pour un pardon réciproque puisse avoir lieu.

Voir aussi le témoignage harcèlement en effectuant une recherche parmis les ressources partagées en ligne sur l’excellent site du cours Ethique et Entreprise sur le site de la Sorbonne

& saluons au passage l’exemplarité, la qualité de cette première oeuvre cas filmée par les TICE de Paris 1, pour qui se fut un apprentissage sur le tas, une formation action ! Cette réalisation hautement collaborative dans un but pédagogique. Chapeau bas pour un tel travail d’équipe !

Nos plus vifs remerciements à l’équipe, puisse cette initiative faire école.

Pris au piège d’un jeu obscur Par Aunege

Contributeurs : Catherine Loire Etude de cas filmée sur les conflits interpersonnels en entreprise Durée : 23 mn 58 secondes.

PRIS AU PIEGE D’UN JEU OBSCUR, le film :

Résumé : Un commercial est recruté pour développer le marché d’un produit dont il est expert. Très vite, on lui impose des quotas de vente. Il s’en étonne auprès de sa direction mais la situation ne change pas. Le temps passe et voici qu’on lui adjoint les services d’un nouveau commercial, qui s’empresse d’accaparer ses prospects. Sa direction finit par le licencier « pour motif économique ». Quels conseils lui donner pour mieux affronter cette situation, sur les plans personnel et professionnel ? L’étude de cas présente le témoignage détaillé d’un conflit de travail réel, comportant du stress et une placardisation, voire du harcèlement. Elle détaille le contexte, les émotions du narrateur et sa stratégie d’acteur

Document pédagogique à télécharger :

L’étude de cas est destinée à être utilisée en présentiel sous la conduite de l’enseignant :
- en cours magistral, comme exemple commenté par l’enseignant ;
- en TD comme support d’une discussion de groupe, introduite, animée et conclue par l’enseignant. La notice pédagogique ci-jointe donne des éléments à l’enseignant pour analyser le cas. Elle met en évidence le rôle que les tiers, témoins et Justice dans le cas présent, jouent, par la médiation et l’arbitrage, dans la régulation de la violence et la résolution des conflits. (mettre un lien vers le pdf de la notice)

Générique :

Par ordre d’apparition, Présentateur : Arnaud Pelissier-Tanon Jacques C. : Jacques C. lui-même Directeur général : Philippe Jacquinot Assistant : Pacôme Huet Avocat : Hadrien Gillier

Scénario : Jacques C. Renaud Müller Arnaud Pelissier-Tanon

Service TICe Paris 1 Panthéon-Sorbonne Chef de projet : Catherine Loire

Réalisation : Thomas Grosperrin, Marina Kugler

Infographie : Yassamine Amiri

Avec le concours de : Pacôme Huet, Michel Moreau-Belliard, Benoit Roques


© aunege 2007